NINA PAPACONSTANTINOU

Le travail de Nina Papaconstantinou, qui a étudié la littérature et le dessin, s’intéresse à la matière même du langage et recherche les relations entre l’image et le texte, l’écriture, le signe et la texture, tels que transformés et agencés dans les lignes des textes variés qu’elle s’approprie.

L’artiste rassemble les outils du scribe – tels que, par exemple, le crayon, l’encre, le papier blanc, les livres et le papier carbone – pour soumettre le texte, manuscrit ou imprimé, à un processus de traduction continuel, de la pointilleuse modification à la main à sa reproduction mécanique ou digitale. Par l’usage du dessin, Nina Papaconstantinou transcrit, décalque, inscrit, perce, élargit, divise et assemble des textes, des illustrations de contes de fées comme de nouvelles, et révèle ainsi ses propres réflexions sur le rapport entre la narration et la fiction, entre la communication et ses moyens, entre le signe et le geste, entre le temps et la mémoire, entre le langage et, à travers lui, les images.


Nina Papaconstantinou is interested in the subject of language and seeks the relationship between image and text, writing and texture, which are transformed and arranged in the lines of the various texts that she appropriates into her work.

The artist brings together the scribe’s tools – such as pencil, ink, white paper, books and carbon paper – to submit text, whether handwritten or printed, in a continual process of translation. Through the use of drawing, Nina Papaconstantinou transcribes, therefore revealing her own ideas on the relationship between narrative and fiction.

She was born in 1968 in Athens Greece.

 

 

2014, dessin à l’encre sur papier calque sous plexiglas, diptyque, 32 x 24 cm chacun, oeuvre unique
FORGETMENOT MY BELOVED LUDWIG 2014, dessin à l’encre sur papier calque sous plexiglas, diptyque, 32 x 24 cm chacun, oeuvre unique
2014, dessin à l’encre sur papier calque sous plexiglas, 32 x 24 cm, oeuvre unique
FORGETMENOT MY BELOVED ULRIKE 2014, dessin à l’encre sur papier calque sous plexiglas, 32 x 24 cm, oeuvre unique
2014, dessin à l’encre sur papier calque sous plexiglas, triptyque, 32 x 24 cm chacun, oeuvre unique
FORGETMENOT MY DEAR PEGUILHEN 2014, dessin à l’encre sur papier calque sous plexiglas, triptyque, 32 x 24 cm chacun, oeuvre unique
2014, dessin à l’encre sur papier calque sous plexiglas, triptyque, 32 x 24 cm chacun, oeuvre unique
FORGETMENOT MY DEAR PEGUILHEN 2014, dessin à l’encre sur papier calque sous plexiglas, triptyque, 32 x 24 cm chacun, oeuvre unique
2014, dessin à l’encre sur papier calque sous plexiglas, triptyque, 32 x 24 cm chacun, oeuvre unique
FORGETMENOT MY DEAR PEGUILHEN 2014, dessin à l’encre sur papier calque sous plexiglas, triptyque, 32 x 24 cm chacun, oeuvre unique
2014, dessin à l’encre sur papier calque sous plexiglas diptyque, 32 x 24 cm chacun, oeuvre unique
FORGETMENOT OUR DEAR FRIEND 2014, dessin à l’encre sur papier calque sous plexiglas diptyque, 32 x 24 cm chacun, oeuvre unique
2014, dessin à l’encre sur papier calque sous plexiglas, diptyque, 32 x 24 cm chacun, oeuvre unique
FORGETMENOT OUR DEAR FRIEND 2014, dessin à l’encre sur papier calque sous plexiglas, diptyque, 32 x 24 cm chacun, oeuvre unique
2014, ensemble de 5 interventions sur papier, dimensions variables, oeuvre unique
<br>
<br>
Cette oeuvre comprenant 5 dessins reprend certaines lettres de Marcel Proust écrites à sa mère. Les différents textes choisis sont reproduits à la main, à l’aide d’une aiguille sur du papier.
L’artiste procède ainsi ; un seul texte sur un seul papier, en faisant toujours allusion aux différents motifs brodés que l’on retrouve sur des objets domestiques, comme les nappes ou coussins.
MA CHERE MAMAN 2014, ensemble de 5 interventions sur papier, dimensions variables, oeuvre unique

Cette oeuvre comprenant 5 dessins reprend certaines lettres de Marcel Proust écrites à sa mère. Les différents textes choisis sont reproduits à la main, à l’aide d’une aiguille sur du papier. L’artiste procède ainsi ; un seul texte sur un seul papier, en faisant toujours allusion aux différents motifs brodés que l’on retrouve sur des objets domestiques, comme les nappes ou coussins.
2014, encre sur papier, 30 x 40 cm, encadré, oeuvre unique
<br>
<br>
Cette série reprend des images d’hommes entrain d’écrire. L’artiste utilise une épingle et un stylo indélébile pour créer ces dessins faisant référence à la broderie.
MEN WRITING LETTERS 2014, encre sur papier, 30 x 40 cm, encadré, oeuvre unique

Cette série reprend des images d’hommes entrain d’écrire. L’artiste utilise une épingle et un stylo indélébile pour créer ces dessins faisant référence à la broderie.
2014, encre sur papier, 30 x 24 cm, encadré, oeuvre unique
MEN WRITING LETTERS 2014, encre sur papier, 30 x 24 cm, encadré, oeuvre unique
2014, encre sur papier, 28 x 33 cm, encadré, oeuvre unique
MEN WRITING LETTERS 2014, encre sur papier, 28 x 33 cm, encadré, oeuvre unique
2014, encre sur papier, 33 x 28 cm, encadré, oeuvre unique
MEN WRITING LETTERS 2014, encre sur papier, 33 x 28 cm, encadré, oeuvre unique
2014, encre sur papier, 30 x 40 cm, encadré, oeuvre unique
MEN WRITING LETTERS 2014, encre sur papier, 30 x 40 cm, encadré, oeuvre unique
2014, ensemble de 5 dessins sur papier japon, 146 x 84 cm chacun, oeuvre unique
<br>
<br>
Cette oeuvre utilise la correspondance entre Emily Dickinson et Susan Gilbert. La lettre utilisée est une copie fait main au crayon puis effacée au hasard. Le texte, enfin disparu, est agrandi afin de faire ressortir les détails de l’image et les marques du dessin. Enfin, l’image est retracée avec un feutre indélébile sur du papier japon pour reproduire l’effacement.
FRIDAY FORENOON 2014, ensemble de 5 dessins sur papier japon, 146 x 84 cm chacun, oeuvre unique

Cette oeuvre utilise la correspondance entre Emily Dickinson et Susan Gilbert. La lettre utilisée est une copie fait main au crayon puis effacée au hasard. Le texte, enfin disparu, est agrandi afin de faire ressortir les détails de l’image et les marques du dessin. Enfin, l’image est retracée avec un feutre indélébile sur du papier japon pour reproduire l’effacement.
2014, ensemble de 5 dessins sur papier japon, 146 x 84 cm chacun, oeuvre unique
FRIDAY FORENOON 2014, ensemble de 5 dessins sur papier japon, 146 x 84 cm chacun, oeuvre unique
2014, ensemble de 5 dessins sur papier japon, 146 x 84 cm chacun, oeuvre unique
FRIDAY FORENOON 2014, ensemble de 5 dessins sur papier japon, 146 x 84 cm chacun, oeuvre unique
2014, ensemble de 5 dessins sur papier japon, 146 x 84 cm chacun, oeuvre unique
FRIDAY FORENOON 2014, ensemble de 5 dessins sur papier japon, 146 x 84 cm chacun, oeuvre unique
2014, ensemble de 5 dessins sur papier japon, 146 x 84 cm chacun, oeuvre unique
FRIDAY FORENOON 2014, ensemble de 5 dessins sur papier japon, 146 x 84 cm chacun, oeuvre unique
2012, dessin sur papier carbone, 40 x 30 cm, oeuvre unique
ITALO CALVINO SOTTO IL SOLE GIAGUARDO 2012, dessin sur papier carbone, 40 x 30 cm, oeuvre unique
2012, installation, dimensions variables, œuvre unique
<br>
<br>
Les lettres que Nina Papaconstantinou assemble de manière aléatoire dans un espace déli- mité donne au langage et à sa matière première une image. Landru évoque l’enfermement du criminel du début du XXe siècle dans sa cellule, à la fois physique et moral, prisonnier du langage qui causa sa perte. Déconstruit jusqu’au signe, le langage de Nina Papaconstantinou se condense et se dilate, capturant sur le mur l’accumulation de la pensée et l’impossibilité de communiquer.
LANDRU 2012, installation, dimensions variables, œuvre unique

Les lettres que Nina Papaconstantinou assemble de manière aléatoire dans un espace déli- mité donne au langage et à sa matière première une image. Landru évoque l’enfermement du criminel du début du XXe siècle dans sa cellule, à la fois physique et moral, prisonnier du langage qui causa sa perte. Déconstruit jusqu’au signe, le langage de Nina Papaconstantinou se condense et se dilate, capturant sur le mur l’accumulation de la pensée et l’impossibilité de communiquer.
2012, installation, dimensions variables, œuvre unique
LANDRU 2012, installation, dimensions variables, œuvre unique
2012, dessin sur papier carbone (bleu), 40 x 30 cm, œuvre unique
MARGUERITE DURAS, L’HOMME ASSIS DANS LE COULOIR 2012, dessin sur papier carbone (bleu), 40 x 30 cm, œuvre unique
2012, crayon et encre sur papier, 40 x 30 cm, œuvre unique
<br>
<br>
Ce dessin illustre le conte des Six frères cygnes des frères Grimm, dans lequel les six fils d’un roi se voient changés en cygnes par leur marâtre. Leur sœur, qui a échappé au sortilège, se charge de les délivrer. Pour cela, elle ne doit ni parler ni rire pendant six ans et coudre six chemises faites avec des fleurs. Dans le silence, elle épouse un roi et donne naissance à trois enfants. A chaque fois, sa belle-mère les lui enlève et l’accuse de les avoir mangés. La jeune fille ne se défend pas et continue silencieusement à coudre ses chemises. C’est seulement le jour du verdict de son procès, qui est aussi le dernier jour des six années que se brise le sortilège lui permettant ainsi de reparler et de se défendre. Le dessin représente la jeune fille, silencieuse, en train de coudre des chemises pour ses frères.
RED BED-TIME STORY I 2012, crayon et encre sur papier, 40 x 30 cm, œuvre unique

Ce dessin illustre le conte des Six frères cygnes des frères Grimm, dans lequel les six fils d’un roi se voient changés en cygnes par leur marâtre. Leur sœur, qui a échappé au sortilège, se charge de les délivrer. Pour cela, elle ne doit ni parler ni rire pendant six ans et coudre six chemises faites avec des fleurs. Dans le silence, elle épouse un roi et donne naissance à trois enfants. A chaque fois, sa belle-mère les lui enlève et l’accuse de les avoir mangés. La jeune fille ne se défend pas et continue silencieusement à coudre ses chemises. C’est seulement le jour du verdict de son procès, qui est aussi le dernier jour des six années que se brise le sortilège lui permettant ainsi de reparler et de se défendre. Le dessin représente la jeune fille, silencieuse, en train de coudre des chemises pour ses frères.
2012, crayon et encre sur papier, 40 x 30 cm, œuvre unique
<br>
<br>
Ce dessin illustre le conte des frères Grimm Les Musiciens de Brême, dans lequel un âne, après avoir fui son maître, se rend à Brême pour devenir musicien. En chemin, il rencontre un chien, un chat et un coq dans la même situation que lui. Un soir, les quatre animaux découvrent une maison habitée par des voleurs. Pour les faire fuir, ils établissent un plan : l’âne se met à la fenêtre et le chien monte sur son dos, le chat monte sur le chien et le coq sur le chat. Ils effraient ainsi les voleurs qui quittent la maison., essayant par la suite de la récupérer en vain. Les quatre animaux finissent par s’installer définitivement dans la confortable demeure. Le dessin représente l’âne dans la maison, assis dans un fauteuil et fumant sa pipe.
RED BED-TIME STORY II 2012, crayon et encre sur papier, 40 x 30 cm, œuvre unique

Ce dessin illustre le conte des frères Grimm Les Musiciens de Brême, dans lequel un âne, après avoir fui son maître, se rend à Brême pour devenir musicien. En chemin, il rencontre un chien, un chat et un coq dans la même situation que lui. Un soir, les quatre animaux découvrent une maison habitée par des voleurs. Pour les faire fuir, ils établissent un plan : l’âne se met à la fenêtre et le chien monte sur son dos, le chat monte sur le chien et le coq sur le chat. Ils effraient ainsi les voleurs qui quittent la maison., essayant par la suite de la récupérer en vain. Les quatre animaux finissent par s’installer définitivement dans la confortable demeure. Le dessin représente l’âne dans la maison, assis dans un fauteuil et fumant sa pipe.
2012, crayon et encre sur papier, 40 x 30 cm, œuvre unique
<br>
<br>
Ce dessin illustre le célèbre conte de Blanche Neige. Il représente le personnage du chasseur qui a pour ordre de tuer Blanche Neige au début du récit.
RED BED-TIME STORY III 2012, crayon et encre sur papier, 40 x 30 cm, œuvre unique

Ce dessin illustre le célèbre conte de Blanche Neige. Il représente le personnage du chasseur qui a pour ordre de tuer Blanche Neige au début du récit.
2012, crayon et encre sur papier, 40 x 30 cm, œuvre unique
<br>
<br>
Ce dessin est le deuxième de la série qui illustre le conte de Blanche Neige. L’artiste y représente la méchante reine qui se regarde dans son miroir.
RED BED-TIME STORY IV 2012, crayon et encre sur papier, 40 x 30 cm, œuvre unique

Ce dessin est le deuxième de la série qui illustre le conte de Blanche Neige. L’artiste y représente la méchante reine qui se regarde dans son miroir.
2012, crayon et encre sur papier, 40 x 30 cm, œuvre unique
<br>
<br>
Ce dessin reprend le conte La petite gardeuse d’oies où une jeune princesse part rejoindre son époux avec un mouchoir qui la protège, un cheval doté de la parole et une camériste à son service. En chemin, elle perd le fameux mouchoir. La camériste, la sachant sans défense, l’oblige à échanger de vêtements, prend sa place et lui fait promettre de garder le secret. Arrivées au château, la camériste épouse le prince et tue le cheval. La jeune princesse est obligée de garder des oies mais obtient, tout de même, le droit d’accrocher la tête de l’animal sur une porte. Celle-ci continue malgré tout à parler : c’est ainsi que le roi apprend la réelle identité de la princesse. La camériste est alors condamnée et la princesse épouse le prince. Ce dessin représente la jeune princesse se brossant les cheveux.
RED BED-TIME STORY V 2012, crayon et encre sur papier, 40 x 30 cm, œuvre unique

Ce dessin reprend le conte La petite gardeuse d’oies où une jeune princesse part rejoindre son époux avec un mouchoir qui la protège, un cheval doté de la parole et une camériste à son service. En chemin, elle perd le fameux mouchoir. La camériste, la sachant sans défense, l’oblige à échanger de vêtements, prend sa place et lui fait promettre de garder le secret. Arrivées au château, la camériste épouse le prince et tue le cheval. La jeune princesse est obligée de garder des oies mais obtient, tout de même, le droit d’accrocher la tête de l’animal sur une porte. Celle-ci continue malgré tout à parler : c’est ainsi que le roi apprend la réelle identité de la princesse. La camériste est alors condamnée et la princesse épouse le prince. Ce dessin représente la jeune princesse se brossant les cheveux.
2012, crayon et encre sur papier, 40 x 30 cm, œuvre unique
<br>
<br>
Ce dessin illustre le conte des frères Grimm, Le Juif dans les épines, où un valet naïf se voit récompensé d’un violon dont la musique forcera les gens à danser. Sur son chemin, il rencontre un homme juif et se met alors à le faire danser dans un buisson d’épines au son de son violon. Pour arrêter son supplice, l’homme lui offre une grosse somme d’argent qu’il avait volé. Une fois le valet reparti, ce dernier va porter plainte à la police, le valet est alors arrêté et condamné à être pendu. En montant à l’échafaud, il joue une dernière fois du violon. Pour que les gens s’arrêtent de danser on est forcé de l’acquitter. Sous la menace que le valet se remette à jouer, le juif avoue avoir volé l’argent et se voit condamné. Le dessin représente précisément le moment où celui-ci se voit emmené en prison.
RED BED-TIME STORY VI 2012, crayon et encre sur papier, 40 x 30 cm, œuvre unique

Ce dessin illustre le conte des frères Grimm, Le Juif dans les épines, où un valet naïf se voit récompensé d’un violon dont la musique forcera les gens à danser. Sur son chemin, il rencontre un homme juif et se met alors à le faire danser dans un buisson d’épines au son de son violon. Pour arrêter son supplice, l’homme lui offre une grosse somme d’argent qu’il avait volé. Une fois le valet reparti, ce dernier va porter plainte à la police, le valet est alors arrêté et condamné à être pendu. En montant à l’échafaud, il joue une dernière fois du violon. Pour que les gens s’arrêtent de danser on est forcé de l’acquitter. Sous la menace que le valet se remette à jouer, le juif avoue avoir volé l’argent et se voit condamné. Le dessin représente précisément le moment où celui-ci se voit emmené en prison.
2012, crayon et encre sur papier, 40 x 30 cm, œuvre unique
<br>
<br>
Ce dessin illustre la célèbre histoire du Petit Chaperon Rouge. L’artiste se concentre sur le moment où la fillette rencontre le loup dans les bois.
RED BED-TIME STORY VII 2012, crayon et encre sur papier, 40 x 30 cm, œuvre unique

Ce dessin illustre la célèbre histoire du Petit Chaperon Rouge. L’artiste se concentre sur le moment où la fillette rencontre le loup dans les bois.