THU VAN TRAN – LA TACHE

Cette exposition emprunte son titre au roman The human stain écrit par Philippe Roth en 2002 et traduit en français par La tache.

Pour Thu Van Tran, les figures de cette fiction cristallisent les petits arrangements (travestissements, refoulements et stigmatisations) que chacun négocie avec ses propres taches, qu’elles soient morales ou incarnées : il y est question d’un brillant universitaire américain en fin de carrière qui, grâce à sa peau claire, dissimule toute sa vie ses origines noires pour s’assurer une respectabilité sociale et intellectuelle.

Ironie du sort, il est un jour taxé de racisme par deux élèves noirs et démissionne. Cette indétermination physique, autour de laquelle le héros de Roth bâtit son identité fictive, rappelle celle de l’artiste américaine Adrian Piper dont les performances et les écrits interrogent justement cette faculté à se fondre ou à se distinguer de la majorité.

Les aliénations qui sous-tendent La tache sont multiples : coloniales, morales, intellectuelles, matérielles, etc. Elles submergent et débordent des êtres poussés à des formes d’incontinences multiples – verbale, charnelle ou mentale – et qui sont traduites dans les œuvres de Thu Van Tran par des processus et des matériaux qui ploient, lestés d’une manière ou d’une autre. Dans ses dessins intitulés Objets à charge, l’artiste explore divers phénomènes de prise et d’abandon de la matière, de la fossilisation au glissement de terrain en passant par les injections de plâtre qui ont révélé les cavités des corps ensevelis à Pompéi. Ces Objets à charge, en même temps qu’ils supportent la pesanteur du matériau, assument aussi une charge critique et passionnelle.

Sur un mode tantôt sculptural, tantôt langagier, les œuvres de Thu Van Tran abordent ainsi la fiction de la pureté et la réalité du mélange, à travers les exemples du métissage, du parasite, de la colonisation. « Sale race » et « pur sang » écrits phonétiquement puis évidés sur une feuille blanche apparaissent l’un à côté de l’autre. Toutes deux pures fictions – le sang pur n’existant pas, ni cette race de cheval issue d’un croisement de juments anglaises et d’étalons arabes – les expressions ne s’opposent pas, mais rejoignent en fait le même fantasme de pureté terrifiant. Finalement, à travers toutes ces références, de la guerre du Vietnam au mariage mixte en passant par l’art minimal, l’artiste se garde de préciser laquelle des deux options – se salir ou se blanchir – est la plus pure. Même si en définitive, il se pourrait bien que se blanchir revienne à se salir.

Hélène Meisel

Thu Van Tran, artiste française née à Ho Chi Minh Ville en 1979, présente ici une première exposition personnelle à la galerie Martine Aboucaya. Elle réalise l’an passé une installation dans le patio de la Maison Rouge – Fondation Antoine de Galbert. En 2009, invitée par Christian Bernard, son travail est exposé au Printemps de Septembre à Toulouse Là où je suis n’existe pas. La même année une résidence à Séoul lui est proposée dans le cadre d’un projet initié par le Artsonje Center, et une exposition personnelle intitulée Fahrenheit 451 Homme livre Homme libre lui est consacrée au Centre d’Art le Bétonsalon à Paris. L’artiste réalise en 2007 le projet ambitieux de construire une barque en bois sur le toit de l’architecture en béton de Ricardo Bofill, montrée au Crédac – Centre d’Art d’Ivry-sur-Seine.

LA TACHE_CP_LISTE OEUVRES

 

2011, ink on canson paper, 48 x 72 cm, edition of 5
LEBA 2011, ink on canson paper, 48 x 72 cm, edition of 5
2011, ink on canson paper, 48 x 72 cm, edition of 5
LEBA 2011, ink on canson paper, 48 x 72 cm, edition of 5
HALF CUBE, 2004, (Base to minimal content), wood, paint, 91 x 182 x 182 cm
View of the exhibition HALF CUBE, 2004, (Base to minimal content), wood, paint, 91 x 182 x 182 cm
UNSOLD, 2001, books, methylene blue, dimensions variable, BEING HEVEA, 2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
View of the exhibition UNSOLD, 2001, books, methylene blue, dimensions variable, BEING HEVEA, 2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
2011, paper silhouettes, 70 x 50 cm each
TONGUE 2011, paper silhouettes, 70 x 50 cm each
2011, paper silhouettes, 70 x 50 cm each
TONGUE 2011, paper silhouettes, 70 x 50 cm each
2011, paper silhouettes, 70 x 50 cm each
TONGUE 2011, paper silhouettes, 70 x 50 cm each
HALF CUBE, 2004, BEING HEVEA, 2011, UNSOLD, 2001
View of the exhibition HALF CUBE, 2004, BEING HEVEA, 2011, UNSOLD, 2001
2001, books, methylene blue, dimensions variable
UNSOLD 2001, books, methylene blue, dimensions variable
2011, plexiglas, four pieces forming 2 equilateral triangles of 50 cm and 1 cm thick
TWICE 2011, plexiglas, four pieces forming 2 equilateral triangles of 50 cm and 1 cm thick
2011, plexiglas, four pieces forming 2 equilateral triangles of 50 cm and 1 cm thick
TWICE 2011, plexiglas, four pieces forming 2 equilateral triangles of 50 cm and 1 cm thick
UNSOLD, 2001, books, methylene blue, dimensions variable, BEING HEVEA, 2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
View of the exhibition UNSOLD, 2001, books, methylene blue, dimensions variable, BEING HEVEA, 2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
BEING HEVEA 2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
BEING HEVEA 2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
BEING HEVEA 2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
BEING HEVEA 2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
BEING HEVEA 2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
BEING HEVEA 2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
BEING HEVEA 2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
BEING HEVEA 2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box
BEING HEVEA 2011, wood, wax, 45 x 230 x 31 cm each box

View of the exhibition

View of the exhibition
2009, white cotton, red ink, 130 x 170 x 45 cm
MISSIONARY ON GROUND 2009, white cotton, red ink, 130 x 170 x 45 cm
2009, white cotton, red ink, 130 x 170 x 45 cm
MISSIONARY ON GROUND 2009, white cotton, red ink, 130 x 170 x 45 cm
MISSIONARY ON GROUND, 2009, white cotton, red ink, 130 x 170 x 45 cm, TO THE WALL, 2011, fossil, exposed wax, unfixed photosensitive paper, dimensions variable
View of the exhibition MISSIONARY ON GROUND, 2009, white cotton, red ink, 130 x 170 x 45 cm, TO THE WALL, 2011, fossil, exposed wax, unfixed photosensitive paper, dimensions variable
2011, fossil, exposed wax, unfixed photosensitive paper, dimensions variable
TO THE WALL 2011, fossil, exposed wax, unfixed photosensitive paper, dimensions variable
2011, fossil, exposed wax, unfixed photosensitive paper, dimensions variable
TO THE WALL 2011, fossil, exposed wax, unfixed photosensitive paper, dimensions variable

View of the exhibition
2011, photograph on Canson paper, spray can paint, 30 x 40 cm (x 2), edition of 3
TRAIL DUST 2011, photograph on Canson paper, spray can paint, 30 x 40 cm (x 2), edition of 3